observation du rêve

Commentaires : 14 (Discussion fermée)
  • #1

    andré (vendredi, 03 janvier 2014 17:54)

    Bonsoir Dayana
    Il y a des moments où il est vue que la pensée apparaît et en suite une tentative d'appropriation mais le plus souvent c'est le mental qui s'oblige à observer , bien sur le vécu n'est pas le même. Chaque instant et une opportunité à sortir du rêve et cela sans effort pour l'instant je suis pris dans le vouloir et au lieu de rendre la vie fluide je la complique .

    André

  • #2

    Dayana (samedi, 04 janvier 2014 01:23)

    Bonsoir André,

    Laisser être tout ce qui se présente, même le vouloir, même l'entrave à la fluidité....et observer. Observer tout ceci dans la neutralité simple de la vision elle même.
    Imagine que tu n'as plus de tête, plus d'intellect, plus de mémoire. Il ne reste que l'immédiateté de l'observation qui voit écoute sans aucun autre support qu'elle même. Que devient la recherche???
    Ce n'est pas toi qui complique la vie mais la vie qui se complique elle même en rêvant de volonté individuelle. Quel pouvoir as tu donc là dessus si ce n'est juste de voir tout ce scénario, ce fonctionnement issu du rêve de la pensée.
    Tu n'as pas le pouvoir à te sortir du rêve, c'est le rêve qui te quitte quand cela est possible.

  • #3

    andre (samedi, 04 janvier 2014 07:38)

    Bonjour Dayana

    Pour répondre à ta question s'il ni à plus le chercheur il y a plus qu'observation mais je crée un observateur je n'ai pas la subtilité pour le voir et à un moment je me trouve dans le mur ce qui débouche sur le rêve et tout ce qui va avec .
    Dans la réalité il n'y a aucun pouvoir cela ce fait est ce que d'en parler aide à cette compréhension ? pour moi écrire ou parler reste une épreuve et à un moment cela devient trop compliqué il faut du temps pour dissiper tout ce que cela génère .

    André

  • #4

    Dayana (samedi, 04 janvier 2014 14:58)

    Bonjour André,

    Tu demandes:
    "Dans la réalité il n'y a aucun pouvoir cela ce fait est ce que d'en parler aide à cette compréhension ?"
    Cette question s'adresse à toi même, tu es le seul à pouvoir y répondre en observant ce que cela te fait vivre.
    Toutefois, je te suggère une modification de la question: "le fait de parler de ce que tu vis t'aide t-il a voir plus clair?" me parait plus adapté.
    Pas besoin de compréhension. Voir suffit.
    La compréhension appartient au rêve mental, la connaissance appartient à la vision.

    Le chercheur fait partie du rêve. Seule est observation.
    Si tu sais que tu crée un observateur, c'est donc que tu le vois, l'observateur fait aussi partie du rêve...Ensuite cela commente "je ne le vois pas", toujours le rêve.
    L'épreuve d'écrire, de parler fait partie du rêve. Tu rêves de toi en tant que chercheur de l'observation qui a des difficultés avec l'écriture et la parole.
    C'est exactement comme si tu dormais la nuit avec un rêve fait d'un chercheur de l'observation. En te réveillant le matin, tu saurais que ce n'était qu'un rêve. Là, c'est pareil, simplement tu rêves de toi la journée.

  • #5

    andre (lundi, 06 janvier 2014 14:15)

    Bonjour Dayana

    Ce matin j'étais confronté au manque de confiance un très vieil ami qui quand une décision doit être prise dans l'immédiat provoque la fuite ou ,à plus l'on terme ce produit une accumulation de pensées qui rend la vie compliquées .Mais il ma semblé être très vigilant , ce type de vigilance ne s'apprivoise pas elle surgit ,tout de suite l'andré en manque de confiance a été accepté même dans son désarroi à prendre une décision. Maintenant il me reste l'écho de ce moment mais j'ai conscience que si il y a appropriation je repars dans le rêve .Ce n'ai qu'une expérience mais l'important m'a semblé être le moment ou le regard apparaît .

    andré

  • #6

    Dayana (lundi, 06 janvier 2014 14:51)

    Bonjour André,

    Tu écris:
    "si il y a appropriation je repars dans le rêve .Ce n'ai qu'une expérience mais l'important m'a semblé être le moment ou le regard apparaît ."

    C'est tout à fait ça.
    Observer simplement ce qui fait retourner au rêve permet petit à petit de s'en détacher et de rester dans cette vigilance qui est en fait de notre nature.

    :-)

  • #7

    andre (lundi, 06 janvier 2014 16:57)

    C'est comme si chaque moment se présente pour réalisé qu'il n'y a que l'observation ,l'action peu se faire ou non .Il n'y a rien que le je puisse faire pour que le regard soit juste puisqu'il et toujours présent mais il y a cette soif de le retrouver .
    Merci pour la présence.

    André

  • #8

    Dayana (lundi, 06 janvier 2014 17:55)

    Oui, le regard qui s'intéresse au regard, l'écoute qui se retourne sur l'écoute....

    Avec joie

  • #9

    andre (mercredi, 08 janvier 2014 08:19)

    Bonjour Dayana

    Quel regard porter sur ce qu'il me semble être ma responsabilité (du père ,du mari,des différents personnages dans la société ). Il peut être facile de les inclurent dans le rêve d'observer sans jugement la vie se faire et que les décisions se prennes ou non .L'attitude du moment est toujours juste mais au plus le regard et présent au plus cette
    justesse s'affine ?

  • #10

    Dayana (mercredi, 08 janvier 2014 08:55)

    Bonjour André,

    Il n'y a pas plusieurs regard. Un seul et même regard. Le regard est conscience. Un regard qui serait différent ne serait qu'un filtre posé dessus et ne serait plus regard mais conditionnement regardé.
    Le regard est sans intention ni à priori, il voit c'est tout. Habité, il est totale présence, accueil, amour. Constate par toi même ce que deviennent les événements, les rôles sous ce regard habité.

  • #11

    andre (mercredi, 08 janvier 2014 09:44)

    Sous le regard habité tout est à sa place , c'est l'accueil qui domine mais un doute est présent ,que ce que je prend pour le regard c'est plutôt une fuite qui me sert d'alibi pour ne pas assumer certaines responsabilités mais bien sur tout cela est vue .

  • #12

    Dayana (mercredi, 08 janvier 2014 14:22)

    qui doute? Cela qui voit le " ce que je prend pour le regard c'est plutôt une fuite qui me sert d'alibi pour ne pas assumer certaines responsabilités "ou bien le "je" de cette phrase?
    Qui es tu entre cela qui voit le "je" ou le "je" qui est vu?
    Tu sauras alors si tu doutes ou pas

  • #13

    andre (mercredi, 08 janvier 2014 18:40)

    Ta réponse crée un blocage et fait obstacle à la compréhension dans ses moments je n'ai j'aimais pu aller plus loin que de l'observer celui que je l'appelle le saboteur . D'habitude quand cela arrive je reste le plus possible dans l'observation le calme et les tensions disparaissent , je voulais juste t'informer de la réaction première. D'où vient ta fluidité de langage , il me semble quand le mental est absent cette fluidité pourrait surgir comme si la parole jaillissait librement .
    Je répondrai à ta question un peu plus tard , elle ouvre des portes il me semble .

  • #14

    Dayana (mercredi, 08 janvier 2014 20:40)


    oui très bien..

    :-)

SITE  LIVRE:

 

"conscience pure"

 

Recueil de textes de Dayana

 


 

Prochaines rencontres

 

Rencontre du 16 au 18 sept

 

prés de st Etienne 

 

autres rencontres: clic ici

INFOLETTRE

 

Pour être informés des rencontres et activités :

Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Adresse e-mail:
Région de résidence:
S'abonner Se désabonner
 

FACEBOOK