Senti et ressenti

 


Pourquoi ce thème ?
C'est un élément essentiel dans la démarche de la connaissance de soi :


Depuis très longtemps il y a l'habitude de poser l'attention sur le monde "extérieur", étudiant, cherchant à comprendre ce monde dans lequel nous évoluons comme pour nous y conformer, nous adapter. De la simple intention de compréhension dérive rapidement la recherche du bien-être, du bonheur...dans cet « extérieur ».

Cette quête finit un jour par présenter ses limites se manifestant par des frustrations, des manques, une sensation d'incomplétude.
Cet état d'inconfort qui s'accentue au fil du temps, en fonction de notre capacité à le prendre en considération objective un appel à autre chose.

Cet appel demande simplement d'explorer la vie à partir de sa source en nous-même et nous invite à tourner notre regard sur notre « intériorité ».

Quelle est la voie d'accès à ce retour à soi ?

Une porte d'entrée est celle du senti et ressenti.

Bien souvent nous avons oublié que nous sommes des êtres sensibles et que les informations véhiculées par cette sensibilité sont primordiales.
L'approche déjà du senti permet de se positionner instantanément dans la présence, désamorçant le mouvement rigide et incontrôlable de fixation du regard sur les pensées qui nous font rêver la vie plutôt que la vivre.

Les sens sont le lien entre » l'extérieur » et « l'intérieur ». Ils permettent comme de coder, par ces différentes voies corporelles, les énergies qui nous entourent et nous habitent. Ils induisent un ressenti, que l'on pourrait nommer sens plus intimes et en lien direct entre le corps et l'esprit.
En explorant nos sensations et ressenti, le continuum corps-esprit au sens large devient évident. Leur interdépendance est alors une constatation de chaque instant. Celle-ci s'exprime dans les 2 sens : corps-esprit, esprit-corps.

 Cela va encore plus loin.

L'attention aux sensations se pose dans un 1er temps sur la forme de la sensation spécifique à l'objet perçu (objet de perception) . Dans cette phase le mental fonctionnel a toujours une action. Il se saisit de l'information reçue, la reconnait et la nomme. Ainsi par exemple, la reconnaissance d'un senti chaud,, d'un senti type bruit de moteur, ou type goût salé etc...

La répétition de cette attention au senti va petit à petit basculer sur la conscience de la sensorialité elle même. Cette attention à la pure sensorialité est alors libre du mental et de toute interprètation qu'elle soit égotique (jugement, tri refus, complaisance etc..) ou qu'elle soit fonctionnelle (reconnaissance  et sensation nommée).

A partir de là apparait l'intelligence de la sensorialité en dévoilant la nature consciente de ce qui est observé. Les sensations deviennent une danse d'énergie, se confondant entre observateur et observé où tout a sa juste place et se meut dans une parfaite harmonie.

La présence au senti-ressenti , permet à la conscience de se re-connaître elle-même.

La reconnaissance instantanée de ce qui nous habite et donc de ce qui est, passe par le senti et ressenti, il s'agit bien souvent d'une rééducation. 



 


SITE  LIVRE:

 

"conscience pure"

 

Recueil de textes de Dayana

 


 

Prochaines rencontres

 

  

 Rencontre à Allauch, près de Marseille

weekend des 15 et 16 écembre

 

 

 

 autres rencontres, cliquez ici

 

 

 

 

 

pour recevoir par mail les dates des rencontres près de chez vous

INFOLETTRE

Veuillez saisir votre adresse e-mail
pour recevoir notre newsletter!
Adresse e-mail:
Région de résidence:
S'abonner Se désabonner
 

FACEBOOK